Accueil

Actualités

#VIDEO – Le Cinéma de Maurice Jarre – Concert filmé le 2 février 2024 à l’Auditorium de Radio France, Paris.

1 week ago

Bastien Stil
#REPLAY - Pour célébrer les cent ans de la naissance de Maurice Jarre, Bastien Stil et l’Orchestre Philharmonique de Radio France revisitaient il y a quelques jours la filmographie de cette grande figure de la musique de film.De Lawrence d’Arabie à Paris brûle-t-il ? en passant par Le Docteur Jivago, la musique Maurice Jarre a profondément imprimé sa marque sur le 7e Art. À ce concert hommage s’ajoutait une création mondiale d’ @anne-SophieVersnaeyen . La compositrice de musique de film, lauréate du 1er Prix des auditeurs France Musique Sacem de la musique de film 2023, présentait une composition commandée par #radiofrance baptisée "Rivière".📼 Filmé pour ARTE le 2 février 2024 dans l’@Auditorium de Radio France, Pour les célébrer les cent ans de la naissance de Maurice Jarre, Bastien Stil et l’Orchestre Philharmonique de Radio France revisitent la filmographie de cette grande figure de la musique de film. ... Voir plusVoir moins
View on Facebook

Bastien Stil, direction d’orchestre

Véritable artiste moderne et protéiforme, Bastien Stil se distingue comme chef d’orchestre par son interprétation précise et engagée des répertoires symphoniques et lyriques.

La saison 23/24 l’a vu faire ses débuts à la tête de l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, l’Orchestre de la Suisse Romande et l’Orchestre National des Pays de la Loire.

Il est régulièrement invité par les plus grandes formations (l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Ensemble Intercontemporain, l’Orquestra Sinfónica do Porto Casa da Música, les Orchestres Nationaux de Bordeaux, du Capitole de Toulouse, de Lille, Orchestre Philharmonique de Monte Carlo, BBC Concert Orchestra…) dans un répertoire allant des classiques à l’avant-garde actuelle, tout en abordant les projets à la croisée des genres musicaux ou encore les musiques de film en version concert ou à l’image.

Il dirige ainsi la création et l’enregistrement d’oeuvres de Raphael Cendo, Bastien David, Olga Neuwirth, Sasha Blondeau, François Meïmoun, Vasco Mendoça, Pedro Amaral, David Hudry, les hommages symphoniques à Philippe Sarde, Michel Legrand, John Williams, Maurice Jarre et collabore avec Wayne Shorter, Avishai Cohen, Stacey Kent, Lizz Wright, Magma, Jaz Coleman, Marcus Roberts, Philippe Lavilliers, Arthur H ou Philippe Katerine.

Il est également chef associé des productions du Théatre Marigny/Jean-Luc Choplin en 2019 (Funny Girl, Guys and Dolls), collaborant ainsi avec Stephen Mear et les artistes majeurs du West End Londonien ou de Broadway (Ria Jones, Christina Bianco…).

Son activité discographique est tout aussi représentative : A la tête de l’Orchestre National d’Ukraine (1ère Symphonie de Chostakovitch – Concerto pour violon de Tchesnokov, soliste : Sarah Nemtanu / Klarthe Records 2018), Avec l’Ensemble Intercontemporain (The ForgottenCity de David Hudry, Prix Fondation Siemens 2017) ou avec l’Opéra de Rouen-Normandie (L’enlèvement au Sérail : ouverture et airs, Haydn / Mathilda Lloyd NoMadMusic 2018-2019) Soviet Trumpet Concerto / Moscow Symphony Orchestra (Thierry Gervais/Eric Aubier-Indésens 2016).

Issu, en 2001, du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP) après y avoir obtenu les plus hautes distinctions, il mène d’abord une riche carrière au sein des différents orchestres parisiens, au contact des plus grands maestri de notre temps (Abbado, Chung, Jaarvi, Eschenbach, Svetlanov, Mutti, Boulez…). C’est en 2010 qu’il décide de se consacrer pleinement à la direction d’orchestre et qu’il part se perfectionner avec Neil Thomson (Royal College of Music) et John Farrer (USA). Il se forme en parallèle au répertoire lyrique au sein de l’Opéra de Rouen-Normandie, en tant qu’assistant d’Antony Hermus.

En 2018, Bastien Stil est lauréat du 1er Concours international de direction d’Orchestre de Bucarest.

© Alex Tiberghien
© Loïc Séron

CD Modernisme

« Bastien Stil (…) semble traiter l’orchestre à la façon d’une grande session de solistes. En respectant la personnalité de chaque musicien, il obtient une Symphonie n°1 de Chostakovitch affûtée, aux jeux de timbres et de tempos insolites. » Jérémie Cahen, Classica

Dernières critiques

  • Toutelaculture.com
    Bastien Stil dirige et coordonne l’ensemble d’une main de maître. Il impressionne de précision et de rigueur. Baguette en main, ses bras dessinent des volutes impétueuses dans les airs.
  • La revue des deux mondes
    L’Orchestre symphonique national d’Ukraine et son chef Bastien Stil prêtent beaucoup d’allure et un climat savoureux à ce CD hors norme.
  • Classica – Jérémie Cahen
    Voici un album qui remplit avec succès une précieuse double mission : révéler au grand public un compositeur très doué et confirmer le talent d’artistes engagés dans la création contemporaine.